Orthopédagogie2022-11-21T16:54:31+01:00

« Je garde avec moi six honnêtes hommes de service.
Ils m’ont appris tout ce que je sais.
Leurs noms sont :
Quoi, Pourquoi, Quand, Comment, Où et Qui »

Rudyard Kipling

 Ortho…   Quoi ?

Une nouveauté ?

« Ortho »  racine grecque signifie simplement droit, juste, correct.

« Pédagogue » fait référence à la famille des professionnels de l’apprentissage…

Les précurseurs sont Québécois depuis déjà les années 60 et répondaient à un besoin de modernisation de la pédagogie.

Largement développée en Belgique, en Finlande ou encore en Suisse, elle se développe de plus en plus en France.

Médiateur de l’apprentissage, l’orthopédagogue agit hors du cadre habituel de la classe ou du cadre professionnel, il ne fait pas d’entretien thérapeutique ni ne donne de cours particuliers.

L’orthopédagogue apporte une aide précieuse à la personne afin qu’elle puisse :

  • cheminer dans la direction qui lui convient et être autonome sur le plan exécutif et cognitif
  • l’aider également à maitriser ses compétences métacognitives qui sont au coeur du processus d’apprentissage
  • contribue a faire émerger les forces, le prendre en flagrant délit de compétence à travers des activités dans lesquelles il est compétent et performant et développer ainsi ses capacités de façon transversale afin de l’accompagner dans ses faiblesses.
« L’accompagnateur ne transmet pas un objet de savoir il aide seulement à le conquérir en ouvrant les voies de la connaissance »
Guy Sonnois

Pourquoi solliciter un orthopédagogue ?

 Ses missions :

  • Accompagner -> les enfants au primaire – collège – lycée qui souhaitent progresser dans leurs apprentissages, ou qui rencontrent des difficultés passagères ou installées.
  • Evaluer -> la présence de troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) et des fonctions cognitives. Dyslexie | Dysphasie | Dyspraxie | Dyscalculie | Dysorthographie | Dysgraphie | TDA/H.
  • Orienter -> vers des professionnels spécialisés lorsque cela est nécessaire afin de valider et/ou remédier au domaine altéré.
  • Communiquer -> avec toutes les personnes qui interviennent dans l’accompagnement pédagogique et des soins.
« C’est en donnant aux enfants l’intelligence de leurs moyens qu’on leur donnera les moyens de leur intelligence »
Antoine de la Garanderie

Quand … faut-il faire appel à un orthopédagogue ?

cerveau DG 2Vous posez-vous parfois cette ou ces questions ?

  • Elle connait ses leçons à la maison mais oublie tout le lendemain à l’école…
  • Il ne reste pas un instant sur sa chaise, mange ses crayons…
  • Ma leçon d’histoire est beaucoup trop longue, je n’arriverai jamais à l’apprendre pour demain…
  • Je suis nul…je ne sais pas comment…. je ne suis pas capable….
  • Mon enfant inverse les lettres et pourtant il n’est pas dyslexique…
  • Sa chambre n’est jamais rangée, elle oublie ses affaires, il est inattentif…
  • Il est pourtant intelligent ! je ne comprends pas pourquoi il n’y arrive pas…
  • C’est fou, elle donne les réponses toujours très rapidement mais ne sait jamais me dire comment elle a fait…
  • Les résultats scolaires sont en dents de scie…
  • Je n’en peux plus, les consignes ne sont jamais suivies….
  • Ahh il est très doué pour le sport en revanche les maths c’est une autre histoire ….
  • Je l’adore, c’est mon fils ma bataille mais alors il n’est pas comme moi, il ne s’organise pas du tout, la planification est absente de son système ….
  • Elle travaille énormément mais les résultats ne sont pas là…
  • Je n’arrive pas à me concentrer…
  • J’oublie souvent ou je gare ma voiture…
  • Je sors d’un burn out, il faut que je reprenne le chemin professionnel mais j’ai peur de ne plus percuter…
  • Je perds tous mes moyens au moment où je vais passer en réunion…
  • ……
« Elargi l’espace de ta tente, déploie sans lésiner les toiles qui t’abrite, allonge tes cordages, renforce tes piquets »
Isaïe

Comment  ?

Accompagnement des enfants Primaire – Collège

L’utilisation de l’approche holistique consiste à prendre en compte la personne dans sa globalité afin de l’aider de la meilleure façon. Cette vision globale est nécessaire pour ensuite définir ensemble, les objectifs et si vous le souhaitez, poursuivre vers un accompagnement personnalisé.

Mon accompagnement fait écho au proverbe africain « Tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin ».  L’implication du ou des parent(s) et/ou idéalement de l’école et/ou toute autre intervenant est indispensable.

Il n’y a pas de baguette magique, juste une alliance de personnes motivées agissant vers un objectif commun. La communication est une composante importante, facilitée par la création d’un groupe WhatsApp et un points téléphoniques parents récurrents.

🟧 « Préambule » 3 rendez-vous :

  1. Anamnèse, parent(s) uniquement via zoom, durée 1h.
  2. Échange, enfant uniquement en présentiel, durée 1h.
  3. Débriefing et objectif(s), parent(s) via téléphone, durée 30min.

🟧 « Accompagnement personnalisé » 

Séance individuelle (45-60 min), en général 1 séance par semaine & un point téléphonique parent (30 min) toutes les +- 5 séances environ.

🟧 Documents étudiés
—> Bulletins scolaires de l’année en cours, de l’année précédente
—> Bilan(s) (orthophoniste, neuropsy, psychologue, psychomotricien …)
—> Photo de son cahier de texte ou agenda
—> et/ou tout autre document d’ordre scolaire qui vous semblerait utile de porter à ma connaissance.

Prévention pour les élèves du CP à la 5ème.

L’enfant est le protagoniste de ses apprentissages. Lorsque vous vous questionnez sur son parcours scolaire, lorsque vous le sentez gêné lorsqu’il lit, écrit ou parle, ou que vous avez repéré des difficultés ainsi que les enseignants ou tout autre personne.

Le dépistage de 1ère ligne permet d’aider au repérage des troubles des apprentissages.

Evaluer les capacités en référence aux normes attendues pour le groupe d’âge en question, permet d’accompagner et/ou orienter vers les professionnels spécialisés. La passation de ces tests normés se font avec la Batterie Modulable de Tests Informatisés ou BMT-i. (www.arta.fr)

🟩 « Evaluations des compétences scolaires » 45-60min

  • langage écrit
  • cognition mathématique

🟩 « Evaluations des domaines cognitifs » 45-60 min

  • Fonctions verbales
  • Fonctions non-verbales

🟩 « Evaluation des fonctions attentionnelles et exécutives » 60min

  • Attention soutenue visuelle
  • Attention contrôlée auditive
  • Planification, anticipation résolution de problèmes
« Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est et commercer là, justement là….Tout soutien commence avec humilité devant celui que je veux accompagner ; c’est pourquoi je dois comprendre qu’aider n’est pas vouloir maitriser mais vouloir servir… »
S. Kierkegaard (philosophe suédois)

Où se passent les consultations ?

mardi au vendredi
179, avenue Achille Peretti – 92200 Neuilly

samedi
4, rue de l’Abbé Gillet – 75016 Paris

clo singes

Qui suis-je ?

Maman de 3 enfants …. adepte du #métro-boulot-enfants-activitéssportives-supermarchés-diners-devoirs-dodo ….

Pas franchement le temps de me poser la question de l’apprentissage .. jusqu’au jour où ma fille ainée est arrivée en CP !
Et là le tétris de la vie familiale s’est resserré, une action en plus mais dans quel sens la prendre ?

Comment mettre un enfant au travail ? Comment être certaine qu’il apprenne bien ? euh… Comment ai-je fait déjà ?
N’ayant pas été une élève d’excellence…. Un vent léger de panique s’installa.

J’ai laissé glisser ces questions pendant quelques temps puisque tout avait l’air de rouler et quand mon ainée est arrivée en CE2, je me suis posée, j’ai regardé et là j’ai compris que :

–> savoir par cœur ne voulait pas dire comprendre (une poésie par exemple)
–> connaitre la théorie ne voulait pas dire transférer ses connaissances à la pratique (la grammaire…et les fautes d’orthographe..)

Et puis c’ était sans compter le bonheur d’avoir une famille multifacettes…

En passant une tête à l’Association des Parents d’Elèves de l’école primaire de mes enfants afin de participer à la vie de l’école,  une maitresse m’a parlé de la Gestion Mentale. 

J’ai découvert à ce moment-là que l’apprentissage n’était pas inné, qu’il y avait des clefs pour y arriver et que pour certains il fallait montrer leur chemin, les épauler, les guider. 

Je me suis donc formée à la Gestion Mentale … une chose était certaine, je ne pouvais pas garder cela pour moi, il fallait transmettre transmettre transmettre, ces notions simples qui pouvaient aider un plus grand nombre.

Puis le souhait d’un changement de vie professionnelle arriva …. L’orthopédagogie m’a tendu les bras, j’y suis donc allée …..en me formant à l’ Ecole Française d’Orthopédagogie (Lyon) et donc me voilà ! 

Quel bonheur de pratiquer enfin un métier qui ait du sens pour moi

Formations
« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Actualités

Voir toutes les actualités
Aller en haut